BREAKING NEWS

Le Feu et la Roche #2: Aliens

bannière

Aliens (2)

J’ai voulu faire le pari bête de lire Aliens de la saga : « Le Feu et la Roche » disponible chez Wetta en commençant directement par ce qui m’intéressait le plus, oui vous l’aurez compris : Aliens ! Même si il est vrai que les différents univers qui composent cette saga sont plus ou moins liés par le biais des choses (et donc il faut entendre œuvre cinématographique), contrairement à Julien, Prometheus n’a pas été mon truc. Aliens (4)Le pari a été tenu, même si je lis à l’heure où j’écris ces lignes Prometheus, histoire de me faire un avis complet sur la chose, pour ma part cela a marché et je vous expliquerai pourquoi ci-dessous. Malgré tout, je pense qu’avoir lu Prometheus (même si pas indispensable à mon sens) est une bonne aide pour le déroulement de l’histoire qui arrive !

Il faudra noter la volonté de Wetta de s’imposer à nouveau sur la marché du Comics avec cette saga à un moment ou l’univers cinématographique est tourné sur Jurassic Park (enfin Jurassic World) et surtout pour cette fin d’année Star Wars. Même si Aliens et Predator ont une bonne fan base en France, il faut avoir de l’audace pour proposer à nouveau ce genre de titres qui n’avaient finalement pas si bien marché chez Soleil (apparemment) via les crossovers avec Batman et j’en passe ! Mais qu’est-ce que ça vaut réellement ?

Avant de répondre, faisons un bilan xenomorphique :

Aliens (5)Derrick Russell, ingénieur en terraformation de la colonie Hadley’s Hope sur LV-426, prend la tête d’un groupe de survivants tentant d’échapper aux assauts de créatures vicieuses découvertes dans une épave d’origine extraterrestre. Ils espèrent s’enfuir à bord d’un vaisseau, mais devront af
fronter l’horreur de la situation dans l’espace et sur la planète où ils vont atterrir…

{Dans vos Librairies} ou {sur le site Wetta}

Scénario : Chris Roberson
Dessins : Patric Reynolds
Editeur : Wetta
Collection: Replay
Sortie : 2015

Trop de Xénomorphe, tue le Xénomorphe !

Si en effet on peut lire « Le Feu et la Roche t2 : Aliens » seul, il vous manquera cependant un bout, et sans lire Prometheus au préalable, il faut avouer que le scénar ne va pas loin, et c’est dommage un peu au final car, je m’attendais à quelque chose d’un peu plus poussé, histoire de montrer réellement que les comics issus de films, sont vraiment là pour développer le background. Aliens (3)Malheureusement, l’essai à mon sens, ne se confirma pas ici dans ce sens. Pourtant, il faut avouer que l’histoire n’est pas mauvaise et même si les protagonistes sont clichés, ils sont terriblement efficaces dans leur genre.

On suivra donc l’équipe qui atterrira sur LV-223 et qui devra survivre suite à … (bah vous verrez), du coup même si cela reste un récit d’horreur, on tourne sur ce tome quand même bien autour de la survie avec personnages clefs à celle-ci. Dans ce récit, il est marrant de constater 2 genres d’émotion, la première étant celle de l’angoisse avec l’aspect justement très survivaliste et un rythme effréné pour ce genre de récit, ça va à 200 à l’heure et l’on ne voit ni le temps passé, ni quoi que ce soit d’autre, ce qui rend le récit très fluide malgré le fait de switcher entre les différents personnages et situations. Et le sentiment de frustration car beaucoup de choses arrivent vite, parfois vraiment trop vite !

Comme vous le remarquez d’un point de vue scénaristique ce deuxième tome de « Le Feu et la Roche : Aliens », n’est pas le truc hyper osé, ou révolutionnaire et j’en passe des vertes et des pas mûres, pourtant, il fait terriblement bien le boulot qu’on lui demande au final et se révèle agréable à lire.

SKREEEEEEeeeee !

Aliens (1)J’avoue que le trait de Reynolds agrémenté de la colorisation de Dave Stewart est juste magnifique et à eux deux, ils rendent réellement à Aliens ses lettres de noblesses avec une style très « sale » mais aussi où les personnages regorgent d’émotions à chaque moment opportun, non vraiment pour les yeux cette Aliens est un régal. Leur travail accentue également le côté angoisse du récit de Roberson.

Y a pas vraiment à dire grand-chose de plus malheureusement, je ne savais pas à quoi m’attendre avec cette saga et surtout niveau graphique car si chaque tome est scénarisé par un auteur différent, c’est également dessiné par un dessinateur différent, le truc étant qu’il y a une ligne directrice sur le scénario propre à la saga puisque elle comportera 5 tomes. Et j’ai été lors de la réception agréablement surpris à feuilleter ce tome, car il est vraiment plaisant d’un point de vue esthétique et qu’au final il colle parfaitement à ce que l’on essaye de nous retranscrire !

L’essai est donc clairement transformé sans souci de ce côté-là, bien plus que sur le scénar !

Qui sont-ils ?

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu d’Aliens et un bail que je n’ai pas vu la quadrilogie, je l’avoue. On sait tous que Aliens c’était une grosse ambiance et sur le début pas vraiment un scénario, pourtant, il y a matière à développer et c’est ce qu’essaie de faire cette saga ! Le pari est audacieux mais ne marche pas tant sur ce point et c’est dommage. Pourtant à contrario de son compère, le style graphique est un plus considérable sur ce tome et retranscrit parfaitement l’ambiance voulue dans le scénario (angoisse) et celui que l’on connait dans les films et il faut avouer que quelque part, c’est plutôt jouissif sur ce point !

Il faudra noter un joli travail d’édition en plus avec un grand format donnant plus de visibilité sur certaines planches qui en ont besoin et d’apprécier vraiment le dessin, on regrettera peut être un prix un peu élevé, mais quand on est fan, hein ! Vous comprenez j’en suis sûr !

Si vous aimez Prometheus / Aliens / Predator, alors foncez, vous n’avez aucune raison d’attendre plus, et je ne comprends même pas pourquoi vous êtes encore là à lire cette review. Bon en même temps elle finit dans 2 lignes. Pour les autres et bien je ne sais pas trop, pour ma part cela m’a plutôt plu en règle générale, de là à le conseiller comme je peux le faire sur certaines parutions, c’est moins sûr !

Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Sonia D
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *