BREAKING NEWS

Billy à la Foire!

On commence nôtre semaine destinées 100% à Halloween, une fête que l’on met peu en avant dans l’hexagone pour la simple et bnne raison qu’elle fait peu parti de notre histoire pourtant, on aime toujours se faire peur en cette saison et vous proposez des histoire de monstres en tout genre nous paraissait la meilleur façon de le faire.

Aujourd’hui on commence avec un ténor dans le genre “surnaturel ” à mon sens, non je ne parle pas de Mike Mignola, même si commencer par l’un de ces récits aurait été de bonne augure, nous avons décidé de commencer par un autre auteur, que nous apprécions: Eric Powell

On commence de plus par un Back to the Review et une parution datant des début de Wetta et cette parution de 2007.

Avant de se frotter au KID, ce qu’il faut savoir :

  • Fiche Technique

    Billy the kid, le cowboy psychopathe, la terreur de I’ouest sauvage ! On le croyait mort, il n’en est rien… vivant incognito pour éviter les ennuis, Billy est démasqué par le patron d’un cirque ambulant qui lui propose de rejoindre sa troupe pour être l’abris de la potence. Billy accepte, mais s’il a été recruté par Ie cirque, c’est surtout pour aider son propriétaire à dérober un joyau d’une valeur inestimable. Billy se retrouve ainsi embarqué dans une sombre aventure qui va le mener au cœur de l’Europe centrale, où il devra affronter… Le docteur Frankenstein !

    Scénario: Eric Powell

    Dessin: Kile Hotz

    Editeur: Wetta Worldwide

    Sortie: 2007

  • Ou l'acheter?

    Dans une Librairie

    Découvres des Librairies proche de chez toi!

    En VPC (Vente par Correspondance)

Billy est un Monstre.

On retrouve le grand Eric Powell au scénario de ce titre digne de ce qu’il sait faire habituellement, c’est à dire: Humour Noir,  Horreur, Violence. Et On va suivre les aventures d’un nouveau Billy the Kid, comme on aimerai finalement voir plus souvent!

Enrôlé par le gérant d’une Foire aux Monstres pour retrouver un trésor perdu, notre Billy the Kid va se retrouver au milieu d’une histoire peu banal pour lui, mais Billy n’est pas seul dans son aventure et elle se passera avec différents protagonistes:  un Homme-Loup, un Géant Sauvage, Un homme Miniature et sa mère voyant, mais également une femme aux tatouages révélant bien des vérités, sans oublier oublier l’homme derrière tout cela. Au sein de son aventure le Kid va devoir affronter de nombreux monstres.

Eric Powel nous signe un récit rempli de monstres, de violence et de bizarreries en tout genre et c’est à mon sens si l’on accroche aux univers de l’auteur ce qui fait le point fort de cette histoire, on ne voit pas le temps passé lors de la lecture, car le rythme est omniprésent, et que chaque protagoniste à son propre caractère important pour le déroulement de celle-ci. Les fans des univers également comme ceux de Mignola trouveront certainement de quoi faire dans ce récit, et on sent clairement les inspirations de Powell, cependant, cette histoire sait développer quelque chose de bien spécifique et malgré ces inspirations ressenties, Billy the Kid: La Foire aux Monstres, n’est pas une pâle copie de ce qu’écrit Mike Mignola mais réellement un récit trash, satirique et sarcastique à souhait, un récit que l’on appréciera à sa juste valeur à mon humble avis si l’on est connaisseur de ce que sait faire de mieux: Eric Powell.

Tous ne sont pas des Monstres!

Si la colorisation est réalisé par Eric Powel himself, le dessin lui est fait par Kyle Hotz qui même si il assure sa partie avec un dessin brute de décoffrage et bourrin pour les parties adéquates, on aurait peut être aimé voir un Eric Powel sur son propre récit.

Il n’y a pas grand chose à dire que la partie graphique de ce comic, l’encrage très sombre aide également à un dessin parfois brouillon à mon sens et accentue les inspirations mignolesque dont on a parlé juste au dessus.

Bien évidemment ce n’est pas le genre de dessin qui plaira au plus grand nombre, mais qui pourtant sert quasi parfaitement le récit violent de Powel.

Qui tire le plus vite?

Histoire

Eric Powell tire plus vite que son nombre à l’instar de son protagoniste principal: Billy the Kid avec une aventure digne de ce qu’il sait faire à mon sens. On a le droit à un scénario simple de prime abord qui pourtant sait être plus fin qu’il n’y parait mais restant dans une ambiance surnaturel comme on aime les lire chez l’auteur.

Dessins

Si graphiquement, le boulot est fait pour subvenir à un scénario qui envois et laisse très peu de temps mort au lecteur dans une ambiance surnaturel à souhait, il faut avouer que ce n’est pas ce qu’il peut y avoir de meilleur.

Heureusement l’encrage et la colorisation réalisée par Powell accentue l’ambiance “glauque” du scénario et c’est ce qui lui permet de se démarquer.

Général

Ce Billy the Kid: la Foire aux Monstres, a été une bonne relecture pour commencer comme il se doit cette semaine, comme sa première lecture l’avait été en son heure, avec du recul j’avoue que le dessin qui m’avait percuté en son époque, a beaucoup moins marché cette fois-ci.

Pourtant, l’ensemble marche très bien et l’on apprécie de lire se récit complet, loufoque, trash et tellement efficace dans ce qu’il propose.

Un bon petit récit qui sait mettre en avant ce qu’il faut pour célébrer convenablement: Halloween! Avec un bel hommage aux Freak’s Show!

 Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Marina V / Fleur G
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *