BREAKING NEWS

Aujourd’hui je vais vous parler d’un titre, dont le second tome est actuellement en cours de financement sur Ulule… il s’agit de… Centaur Chronicles !

 

Les Chroniques du Centaure

  • Fiche Technique

    Centaur Chronicles est un projet de comic (bandes dessinées) de super-héros ayant pour objet de créer un univers cohérent en utilisant des personnages originaux créés aux Etats-Unis entre 1936 et 1942 puis qui sont tombés dans le domaine public.

    Centaur Chronicles s’articulera dans un premier temps autour d’une série d’albums couleurs de 96 pages alternant des épisodes modernes et des épisodes originaux restaurés accompagnés de rédactionnel permettant de mieux comprendre ce nouvel univers.
    Le premier album à fait l’objet d’une campagne de financement participative réussie sur le site Ulule.

    Situé à la fin des années cinquante, cette série d’albums permet à la fois de réintroduire les personnages originaux et d’expliquer sous forme de flash-back les événements qui ont aboutis à l’arrêt de leur activité de justicier masqués.

    Au fil des épisodes, le lecteur découvre les origines des personnages principaux, leur histoire durant les années quarante, croise des personnages secondaires et suit l’enquête qu’ils vont devoir mener suite à un événement qui va motiver leur retour sur le devant de la scène.

    Scénario : Jean-Michel Ferragatti (jmf)
    Dessin/Encrage : Patrice Martinez (Marti)
    Couleurs / Restauration des anciens épisodes : Jean-Claude Perrin (Reed Man)

    (Les épisodes originaux repris dans le premier album du projet sont l’œuvre de Bill Everett, Paul Gustavson, Martin Filchock & Al Plastino.)

  • Ou l'acheter?

Vous pouvez le commander ici: http://centaurchronicles.com/acheter-centaur-chronicles/

Centaur Sans torts ?

Je vais commencer par parler de l’aspect général du livre, et je dois dire que j’ai été très agréablement surpris par la qualité globale du bouquin, franchement pour un ouvrage issu du financement participatif, c’est vraiment hyper propre et joli, que ce soit la cover cartonnée avec effet vernis que les pages avec du papier glacé qui ne brille pas et de fait ne gêne pas à la lecture, franchement on est sur du « Haut de gamme » et rares sont les projets issus du financement participatif qui arrivent avec une couverture cartonnée ! (Le prix joue forcément, mais quand même ça reste abordable rapport qualité/prix/éditeur)

Par contre à la lecture il y a quelques défauts… (Je reviens sur les nombreuses qualités après!) En fait l’un des principal défauts, c’est les erreurs de lettrage, mots absents et les fautes que j’ai pu déceler à la lecture… dans un “bouquin” aussi joli, j’avoue que ça contraste, c’est vraiment dommage ! Je vous rassure tout de même, il n’y a pas pléthore de mots absents etc… mais il y en avait quand même suffisamment (plus de 2 ou 3) pour que ça me marque durant ma lecture…. Pour les pages restaurées, il y a un léger crénelage, sans doute dû à la méthode (je crois que je vois à peu près comment la restauration a été faite, mais j’ai aussi conscience (pour y avoir déjà contribué) que le dépoussiérage des pages de vieux comics, dont la version numérique originale existe mais n’est pas “au top” ce n’est pas évident… Et repasser sur les encrages n’aurait pas collé avec « l’esprit »que les auteurs voulait donner à l’ensemble (et on aurait perdu de la qualité du travail de l’encreur original en le faisant), mais…

Mélange de genre

…Malgré tout, j’ai passé un très bon moment de lecture ! L’idée de mélanger nouvelles planches (et nouvelles histoires) avec les histoires originales est juste excellente, j’ai adoré les textes introductifs présentant à la fois les personnages, les auteurs et l’historique par rapport à Centaur, il y a un super boulot de recherche derrière et ça se ressent à la lecture ! Le fait d’utiliser les évènements des “vieilles” histoires pour influer (ou donner une suite) dans les “nouvelles” (L’unique épisode de The Rainbow par exemple, qui trouve sa conclusion avec le clin d’oeil à The Killing Joke), la recoloration des vieilles histoires est d’ailleurs très bonne et redonne un bon coup de “pep’s” à l’ensemble. Alors certes, ces vieilles histoires suivent toujours (plus ou moins) le même schéma et qui peut paraitre redondant et rendre parfois la lecture pénible (comme ça m’arrive parfois quand je lis par exemple les intégrales Batman ou Superman chez Urban (Il y a un méchant, Batou essaye de le coincer et se fait battre, batou trouve une idée, le méchant fait un coup encore plus gros, batou le coince, Batou gagne… enfin tu vois le genre ?) Eh bien tout ça est plus facile à “digérer” grâce à l’ajout de la nouvelle histoire (Superbement illustrée par Marti) qui apporte un véritable “vent de fraicheur” à l’ensemble ! Chouette idée aussi d’avoir changé la couleur de fond des pages pour les passages “modernes” se déroulant dans le passé. ça permet vraiment de s’y retrouver facilement ! (personnellement entre les histoires remasterisées, l’histoire classique et l’histoire passée on peut se retrouver perdu, mais le code couleur est salvateur et participe à la compréhension de l’ensemble).

L’histoire dans l’histoire

 

Le scénario est très bien pensé, sans trop « spoiler », sachez que l’histoire et la disparition des héros est liée à celle de Wertham et la fin des éditions Centaur. Cela colle parfaitement à l’esprit du bouquin et justifie d’autant plus la présence des pages de présentations des auteurs (encore une fois hyper bien foutues et donnant également un côté « encyclopédique » à l’ouvrage) et des personnages dont je parlais tout à l’heure (Très bon choix que d’avoir gardé les noms originaux !). Au niveau de l’écriture en elle-même, malgré le déroulement qui est d’apparence classique, mais dans lequel sont parfaitement intégrés les évènements historiques “réels”, l’ensemble a su maintenir mon attention et j’avoue ne pas avoir tout compris quant au tenants et aboutissants et aux motivations du “grand vilain” (ce qui est un bon point), ce premier volume fait parfaitement son office d’introduction et de présentation des personnages principaux et j’ai hâte de découvrir la suite !

Et alors ce Centaur ?

Histoire :

Mélangeant habilement passé, présent et vieilles histoires avec des faits historiques, l’auteur propose un voyage à travers le temps et nous en apprends d’avantage sur les comics et leurs histoires, tout en restant divertissant, bien amenée, ce premier volume donne envie de lire la suite !

Dessins :

Je vais uniquement parler du travail de Patrice Martinez (Marti) qui ne cesse de s’améliorer, ses planches sont vraiment belles et certains plans « hommages » sont vraiment réussis. La restauration des anciens comics est également au top, vraiment du bon boulot !

Général :

Même si certains pourront « tiquer » sur les quelques coquilles, le lecteur saura se laisser transporter par un livre du plus bel aspect et une histoire qui s’avère prenante… !

Je ne peux que vous recommander de participer au financement du second tome, actuellement en cours sur Ulule !

https://fr.ulule.com/centaur-chronicles-volume-2/

 

 Ecrit par: Julien B
Mise en page par: Julien B (et ça se voit XD)
Corrigé par: Julien B
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *