BREAKING NEWS

Ces ongles ne sont pas les miens!

bannière

Le troisième tome de ce Thriller de haute volée est arrivé fraîchement sous nos latitudes et s’il est vrai qu’avec les chaleurs actuelles, manger des ongles n’est plus de saison, lire ce genre de récit l’est, et au final peu importe la saison d’ailleurs!

Pour rappel du succès de cette série dans l’équipe, vous pouvez retrouver les reviews des tomes 1 et 2  ici, ainsi qu’une interview de Mike Henderson faite par Julien.

Ce qu’il faut savoir avant de trouver le 17ème Boucher de Buckaroo:

Buckaroo, Oregon. Alors qu’il enquête sur la disparition de son meilleur ami, l’agent Nicolas Finch de la NSA fait équipe avec le diable en personne : Edward Nailbiter, tueur psychopathe réputé pour dévorer les ongles de ses victimes. Ensemble, ils découvrent que cette affaire a sans doute un lien avec le fait que cette petite bourgade paumée des États-Unis a vu naître 16 des pires serial killer de l’Histoire. La clé de cette morbide énigme se cache-t-elle dans l’esprit malade de Nailbiter ? Nailbiter se confesse dans ce nouvel arc ! Alors que le voile se lève sur les mystères qui entourent Buckaroo, l’horreur se fait de plus en plus pesante… Aurez-vous le courage de venir à bout de ce thriller haletant, mêlant le mystère de Twin Peaks à l’horreur de SE7EN ?

{Dans vos Librairies} ou {Amazon}

Scénario : Joshua Williamson
Dessins : Mike Henderson
Editeur : Glénat
Collection: Glénat Comics
Sortie : 2017

Qui n’a plus d’ongles?

Qui n’a plus d’ongles est passé par Buckaroo, et croyez moi plus le temps avance plus le fait de passer à Buckaroo me donne envie. Et cela s’explique simplement: un récit qui prend aux tripes, car Joshua Williamson est du genre un mener son récit là ou il l’entend, parsement chaque chapitre d’éléments divers ici et là formant un ensemble qui permet au lecteur de commencer a trouver le déroulement de cette enquête digne d’un grand Thriler, mais sans pour autant trop en dire.

Tout le récit est parsemé ici et là et donne aux lecteurs une impression relativement fort: celle d’être inclut dans l’histoire et c’est là ou Joshua Williamson assure son récit selon moi!

On retrouve donc le récit exactement là ou il avait été laissé sur le tome 2, mais on va commencer à comprendre certaines relations tournant autour de Edward Warren ” Nailbiter” (notre protagoniste) et comprendre mieux SA relation principale avec la Ville de Buckaroo et c’est là où tout commence,. On se rend clairement compte que les 2 premiers tomes malgré des passages intriguant et forte sympathique n’était qu’un point de départ et que tout commence içi!

Bienvenue à Buckaroo!

Si le récit de Nailbiter est clairement son point fort, il faut admettre que le trait de Henderson l’est de plus en plus! Quasiment dès le départ, j’ai apprécier son trait fin et tranchant permettant clairement de voir l’effroi de certaines scènes pourtant cela paraissait simple parfois et plus le temps avance, plus on sait que Williamson n’a pas choisit Henderson par hasard.

De plus, on remarquera sur ce volume, une véritable volonté de la part du dessinateur de proposer autre chose visuellement, alors si vous ne voyez de prime abord pas de réel changement, c’est tout à fait logique, je parle ici de mise en page, et à plusieurs reprises, on pourra trouver des passages donnant au lecteur une véritable immersion, avec par exemple: la partie marine avec des cases moins rigides ou encore des cases “déconstruites” lorsque les émotions de nos protagonistes explosent!

Ces mises en pages, ne sont pas omniprésentes et tant mieux car elles se suffisent et surtout permettent un renforcement de l’immersion dans le récit! Et Henderson, eh bien, il fait un sacré boulot a ce niveau.

Et n’oublions toujours pas la colorisation de ce troisième tome qui marche toujours parfaitement et sait appuyer clairement là ou il faut, quand il faut pour attirer l’œil du lecteur sur une chose importante!

T’es à combien d’ongles par jours toi?

Histoire

Joshua Williamson me convainc de plus en plus sur l’ensemble de ces séries et il faut avouer que Nailbiter est une sacrée série, prenant aux tripes!

C’est ce qui avait été écrit lors de la critique du tome 2 et que dire sur ce tome 3 de plus? Et bien tout simplement rien, l’histoire avance et n’arrête ni de me surprendre, ni de me convaincre!

Dessins

On reste dans ce qui a été fait pour l’instant, ca continue de marcher, ça continue de plaire et surtout, il ne faut pas oublier l’investissement du dessinateur pour proposer parfois des mises en page surprenantes, ajoutant à l’immersion du récit!

Général

Nailbiter, fait indéniablement toujours parti des meilleures séries que j’ai pu lire en 2017, et avec ce troisième tome, cela ne va pas s’arrêter. C’est: une lecture prenante, oppressante, et surtout envoûtante!

Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Julien B
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *