BREAKING NEWS

Des armes et du Sang

bannière

Avant l’arrivée en France de Bliss Comics, et les premiers titres qui sortent, j’ai voulu en découvrir plus sur Bloodshot! Et c’est aujourd’hui chose faite avec ce premier volume sorti initialement chez Panini Comics. Bliss Comics, ça vous dit quelque chose? Non? Avec tout le ramdam qui disait que Panini faisait “encore” du mauvais boulot, Bliss c’est génial, ils reprennent les titres Valiant. Mais soyons clair, d’entrée de jeu, au vu de l’attente derrière Bliss n’aura que peu de marge de manœuvre, pourtant j’y crois dur comme fer ! Par ailleurs, les détracteurs de Panini, il va falloir arrêter car le boulot effectué sur les titres Valiant est tout à fait correct!

Bloodshot (3)

Mais revenons-en à nos moutons et surtout à ce tueur qu’est Bloodshot, peut-être malgré lui? Je n’en dis pas plus, on se fait un récapitulatif avant de rentrer le chargeur dans le 9 mm !

Ce qu’il faut savoir avant d’être assoiffé par le feu et le sang:

L’univers Valiant vous propose une série riche en action ! Bloodshot est le fruit d’une expérience gouvernementale visant à concevoir le guerrier ultime. Ce militaire surentraîné est en effet doté de facultés exceptionnelles. Son sang contient des cellules spéciales qui lui permettent de survivre à toutes les blessures… même les plus graves ! Mais cette machine de guerre va rapidement s’interroger sur son existence et remettre en question ses propres souvenirs. Un récit explosif !

{Dans vos Librairies} ou {Amazon}

Scénario : Duane Swierczynski
Dessins : Manuel Garcia / Arturo Lozzi
Editeur : Panini Comics
Collection: Valiant Comics
Sortie : 2015

A feu et à sang!

De prime abord, quand Panini a lancé ces titres Valiant, certaines séries me faisaient beaucoup plus d’œil que d’autres et j’avoue que Bloodshot était plutôt dans le fond du panier car je n’y voyais au départ qu’un Punisher. N’étant pas un grand fan du mercenaire de Marvel, j’avoue que cela ne m’intéressait pas plus! Et puis comme je le disais en intro, n’achetant pas forcément aveuglement, je voulais me faire une idée avec de faire la série chez Bliss Comics.

Eh bien, beaucoup de choses se confirment comme un scénario bateau, vraiment banal, ou la violence est à son paroxysme. Pourtant il faut être franc, Bloodshot a ce petit quelque chose qui marche et cela dès le début. On est bien sûr en présence d’un soldat valeureux et mercenaire en tous points, manipulé de A à Z pour en faire une arme, jusqu’à ce que celui-ci prenne conscience de la chose et se rebelle. Si vous vous dites qu’il y a du spoil en lisant cela, je dis indéniablement que oui pourtant, c’est pour accentuer et argumenter le fait que le scénario est banal!

Bloodshot (1)

Ce qui apparaît au départ comme un point négatif selon moi est vite rattrapé par ce rythme omniprésent qui ne laisse aucun temps mort au lecteur et donc qui ne lui laisse pas non plus le temps de réfléchir ce qui au final permet de lisser cela. Et c’est quelque chose que l’on remarque régulièrement maintenant : un rythme soutenu permet d’effacer certaines facilités scénaristiques !

Les balles tombent, le sang coule !

Ce qui est marrant, encore une fois, c’est que ce n’est pas le dessin qui m’aura attiré, malgré son côté au final assez 90’s! Bloodshot, c’est, en feuilletant, un comic qui donne tellement dans la violence que j’ai du mal à me projeter, car ça tire de partout et ça saigne trop!

Bloodshot (4)Mais, car il y a souvent (trop souvent ) un “mais”, parfois, il faut savoir passer outre ses goûts, outre ses préjugés et se laisser tout simplement tenter car, visuellement, on s’y fait rapidement à ce Bloodshot. Ça restera toujours aussi violent, mais le côté 90’s du trait de de Manuel Garcia et celui d’Arturo Lozzi marchent, au final, terriblement bien ici avec un détail sans exagération mais suffisant pour que le lecteur en mal de violence en ait pour son argent!

Était-ce une mission Suicide ?

Pour Bloodshot, ce le sera tout le long du tome, mais pour moi pas du tout. Si, au final, je dis peu de choses hyper réjouissantes tout le long de cette review, j’ai apprécié ce premier tome, au point d’acheter la suite en attendant les parutions de Bliss Comics. En effet, si, au départ,  ce n’est pas le genre de choses que j’affectionne, j’avoue que cela marche très bien, c’est juste super efficace et, au final, ça détend vraiment.

Alors que les choses soient claires, ce n’est pas le titre du siècle et je pense qu’il y a bien mieux chez Valiant! Malgré tout,  ça a bien mieux marché que je ne l’aurai cru!

Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Sonia D
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *