BREAKING NEWS

Ghost Rider #1

bannière

Si Panini surfe incontestablement sur la vague Avengers cette année, il faut aussi louer les efforts de l’éditeur pour offrir de nouvelles propositions aux lecteurs avides de super-héros que nous sommes !

Comics Ovore vous a déjà parlé d’Iron Fist en termes élogieux et nous scrutons avec attention les sorties actuelles. C’est pourquoi, nous vous parlerons aujourd’hui de Ghost Rider sorti à son tour dans la collection 100% Marvel intégrant les personnages All-New Marvel Now. J’ai attendu ce titre avec impatience car j’avais de très bons souvenirs de mes anciennes lectures et de la version ressortie l’an passé du Ghost Rider de Garth Ennis.

Ici, une toute nouvelle proposition ne pouvait que m’inciter à acheter l’album et à encourager Panini à nous faire découvrir de nouveaux titres. C’est parti pour un voyage…en voiture avec ce All-New Ghost Rider !

Ce qu’il faut retenir avant de monter en bagnole

Ghost rider couvertureOubliez Johnny Blaze, Daniel Ketch et autres Ajandra et découvrez la toute nouvelle incarnation du Ghost Rider en la personne de Robbie Reyes, adolescent à problèmes obligé de travailler dans un garage pour subvenir à ses besoins et ceux de son jeune frère paraplégique. Robbie tente aussi de finir ses études au lycée. Les deux frères sont harcelés par une bande de loosers et un prof bienveillant tente de venir en aide à Robbie. Comme le jeune homme est fan de voitures, il emprunte de temps à autre une d’entre elles pour faire des courses clandestines…pas de chance, après une poursuite, il se fait descendre par une patrouille mais revient à la vie, le crâne en feu et la voiture toute neuve sans une éraflure sur le capot.

{Dans vos Librairies} ou {Amazon}

Scénario : Felipe Smith
Dessins : Tradd Moore
Couleurs: Nelson Daniel, Val Staples, Esther Sanz
Editeur : Panini Comics
Collection : 100% Marvel (All-New Marvel Now)
Sortie : 2015

Fast and Furious : une voiture, un ado à problèmes, un nouveau héros ?

Si vous cherchiez une proposition qui change totalement du Ghost Rider que vous connaissiez, alors ce volume est fait pour vous ! La bonne vieille moto de l’Esprit de la vengeance a disparu au profit d’une voiture surpuissante digne d’un Fast and Furious. Si vous êtes adeptes des courses poursuites et des fous du volant, vous trouverez votre bonheur dans ce nouveau titre. Personnellement, ce n’est pas trop mon truc et j’ai assez peu adhéré, même si ce n’est pas ce qui m’a gênée le plus dans ce titre. Par contre, on sent bien que le dessinateur s’éclate à dessiner les voitures et qu’il en soigne particulièrement les détails. Je dois bien l’avouer, la moto et son petit côté désuet me manquent déjà mais je ne voudrais pas jouer les nostalgiques, certains aimeront sans nul doute ce changement de véhicule.

GH1 (bagnole)

GH3 (Robbie)Côté scénario, le changement de personnage est clairement pensé pour une nouvelle génération de lecteurs mais on garde les vieilles recettes : un ado tout mince, accablé de malheurs (orphelin chargé de s’occuper de son frère) et harcelé par les petits caïds du lycée, ça ne vous rappelle pas quelques autres types ayant gagné des super-pouvoirs dans les années 1960 ?

Vous me direz que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures recettes…mouais, grosse impression de déjà vu quand même. Donc, à votre avis, il arrive quoi aux petits durs quand Robbie fusionne avec l’esprit de la vengeance et voit son crâne flamber ? Même pas besoin de spoiler, c’est cousu de fil blanc.

Un comics à la sauce manga

Aussi bien sur le plan scénaristique que graphiquement, on peut dire sans se tromper que ce Ghost Rider se rapproche vraiment du manga ce qui peut être intéressant pour les lecteurs de manga qui voudraient s’essayer aux comics sans être trop déroutés. On y trouve des méchants que ne renierait pas Ken le Survivant : adipeux, difformes dont le masque ressemble à ceux du théâtre Nô. Le masque du Ghost Rider a un aspect très « manga » également.

GH2 (Hyde)C’est un parti pris qui peut séduire mais qui n’a pas fonctionné sur moi, ce Ghost Rider tout maigrelet…comment dire, je ne m’y fais pas. Les couleurs sont très vives et violentes et s’adaptent parfaitement à l’esprit de l’ouvrage : ça flashe, ça va vite, ça explose de partout. Les méchants sont stéréotypés : ils appartiennent à des cartels de la drogue et des savants fous expérimentent des trucs louches qui les transforment en bêtes féroces.

Moralité, tu as compris, jeune lecteur : la drogue, c’est mal  – conduire vite et narguer la police aussi, quoi que ça peut être cool mais seulement si une fois mort tu ressuscites habité par l’esprit de la vengeance ce qui, il faut quand même bien le dire, n’arrive pas tous les jours.

Prends ta caisse si tu aimes les fous du volant

En résumé, il y a autant de raisons de ne pas accrocher à un tel titre que de l’aimer. Pas d’avis en demi-teinte : soit on adore, soit on n’aime pas. Je n’ai, pour ma part, pas adhéré à cette proposition aussi bien au niveau de l’écriture – puisqu’on ne trouve pas grand-chose de neuf finalement – que sur le plan du dessin qui veut trop coller au manga sans en avoir forcément toutes les qualités. C’est pour les mêmes raisons que certains d’entre vous aimeront ce titre qui ne laisse en tous les cas personne indifférent et c’est bien le principal. Là encore, c’est un beau pari de Panini que de tester ce titre qui séduira peut-être de nouveaux lecteurs.

A vous de savoir si vous avez envie de passer la première et de vous installer au volant.

Ecrit par: Sonia D
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Sonia D
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book

« »
1 Wonder Coms

    FragAuto

    29/03/2016 at 10 h 54 min

    Ouah ! Sa à l’air pas mal du tout ce comics , sa me rappel le film , sa donne envie de lire la bd. Bonne continuation Super article !

    “PS: Fan de voiture ? visite mon site 🙂 http://fragzine.panda-roux.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *