BREAKING NEWS

Iron Fist #1

bannière

Enfin du All-New Marvel Now qui vaut la peine ! Ce qui est marrant de constater avec les séries de cette nouvelle collection, c’est que l’on a soit des séries non assumées, soit surestimées et si il faut en citer : Iron FistElektra (Clique et Lis le “Hulk Smash dans ta gueule de Robin pour en savoir plus) et Miss Marvel sont clairement dans le collimateur ! Pourquoi ?Car Elektra donne le sentiment d’avoir été faite à la vite fait et si le dessin de « Del Mundo » apporte beaucoup au départ, il ne sert quasiment à rien. Enfin très vite il se retrouve relégué au second plan tellement l’histoire n’apporte rien. Miss Marvel, Iron Fistquant à elle, est une belle promesse de la mise en avant d’une nouvelle héroïne avec un fond de message anti-raciste, mais au final, ce qu’il reste de ce premier volume c’est surtout un comics assez fun et frais, le message s’envole très rapidement et la religion de l’héroïne pourrait être remplacée par une autre que cela ne changerait rien ! La seule chose notable c’est les mœurs différentes entre les US et nous mais dans notre hexagone l’exercice est plutôt branlant à mon sens et ne sert pas à grand-chose. Malgré cela, on attend le volume 2 courant 2015 pour savoir si les choses changeront pour ces deux nouvelles séries, ce que l’on espère vraiment !

Alors on le verra plus tard sur cet Iron Fist, il a des défauts mais, l’ensemble de l’ouvrage permet de passer l’éponge sur tout le reste car c’est vraiment une très bonne lecture, il n’y a pas à dire, pour ceux que ça emmerde de lire une longue et grosse review et bien, c’est lâché : Iron Fist c’est très bon !

Ce qu’il faut savoir avant de se mettre au Kung-Fu :

Iron FistLe passé revient soudain hanter Danny Rand; alias Iron Fist. Tandis que son luxueux appartement est la cible de mystérieux ninjas; un message conduit Danny à retourner dans le royaume mystique de K’un Lun. Sang; trahison et vengeance sont au programme de cette épopée entièrement réalisée par Kaare Andrews.

{Dans vos Librairies} ou {Amazon}

 

Scénario : Kaare Andrews
Dessins : Kaare Andrews
Editeur : Panini Comics
Collection : 100% Marvel
Sortie : 2015

Petit scarabée devient grand

Pour être franc, les gens ayant lu au préalable les origines du perso, n’y verront pas grand-chose de plus pour la partie K’un Lun voire moins. Dans ce premier tome, on ne s’attarde pas vraiment sur l’obtention du « Poing de Fer », on va préférer orienter le lecteur dans le moment présent puis avec des flashbacks expliquant l’arrivée du jeune Danny Rand dans cette citadelle, de la perte de ses parents à sa formation d’enfant.Iron Fist C’est plutôt banal en soi et le fait que le comics commence sur les chapeaux de roues dès l’ouverture n’arrange en rien ce côté « on s’en fout de l’histoire » pourtant elle est belle et bien présente et même si n’apporte pas plus. On est surtout content de voir son « avant » Iron Fist avec ses parents etc, surtout que Kaare Andrews assure la partie graphique qui appui le récit, mais on y reviendra en second lieu.

On sent pourtant la volonté de la part de l’homme à tout faire derrière cette série de proposer un récit poignant ne laissant quasiment que très peu de place aux lecteurs pour se poser 5 min. Le présent va à 1000 à l’heure, et le passé prend plus son temps et encore que, puisqu’il maintient en pression le lecteur et si l’on pourra reprocher certains coups de crayons plutôt simpliste tout à l’heure ils seront compensés par le reste. Un peu comme le scénario ici qui apparait standard au démarrage, puis prend forme par la suite.

L’auteur joue réellement avec le lecteur, le mettant sur le devant de la scène, puis derrière pour au final lui faire comprendre que peut être rien n’est là par hasard et c’est alors le fond du récit qui arrive à tenir le lecteur en haleine, ne lui faisant jamais fermer son comic-book avant la fin de celui-ci !

Be Kaarefull !

En effet, fais attention, tu vas en prendre plein les yeux ! Alors, commençons par le moins bon pour finir en apothéose, le trait de Andrews. K est parfois limite dans le sens où ça donne une impression de « pas fini », pourtant c’est ce trait qui caractérise si bien Iron Fist, qui lui donne au final, presque un aspect plus humain.

Et là ou Andrews. K est fort également c’est ce qu’il a fait de « son » Iron Fist, je m’explique :

  • Iron Fist

    Effets de style

    Iron Fist

    Flashback

    On a, par exemple, les flashbacks qui sont mis en images et couleurs sur un papier plié et froissé donnant un côté archive pour appuyer le récit et lui donne un petit côté authentique.

  • Il y a aussi ces effets de style que vous voyez à votre droite qui sont au premier œil anodins mais encore une fois donnent une réelle plus-value eux aussi et aident à rendre le récit dynamique.

Il y a parfois le découpage ou tout simplement la mise en page qui donne des effets pas « jamais vu » mais que l’on voit de moins en moins au détriment de choses trop standard et ça fait du bien !

Je rebondis ici sur ce que j’ai mentionné en intro avec Elektra. Dans ce Iron Fist, c’est tout le contraire même si en effet il est difficile de comparer le travail impressionnant de Del Mundo. M à celui de Andrews. K, sur ce récit, ce que l’auteur dessine permet, une meilleure mise en situation du récit et n’est pas là pour faire de l’esbroufe vis-à-vis du lecteur.

Andrews. K arbore un style à la croisée du Comics et du Manga dans un genre très « dessiné » dans le sens où  on voit clairement les coups de feutre du dessinateur, seules la colo et la forme sont numériques et j’avoue que cela donne clairement un autre aspect au comics, ça le pousse pas non plus au rang d’OVNI mais je dirais peut être de particulier.

FF ne veut pas forcément dire Fantastic Four !

Résultat de ce premier tome c’est un plaisir immense pour ma part de renouer avec ce héros qui avait été, à mon sens, un peu mis de côté pour mettre les bon gros balèzes qui font  vendre sur le devant de la scène et pas forcément avec de bon récits et bien il est revenu avec beaucoup de persos secondaires du Marvel-verse dans All New Marvel Now et il faut avouer que ça fait du bien de lire un bon récit qui ne s’arrête quasiment jamais, qui se tient du début à la fin et qui est bien construit sur tous les plans.

Alors, je ne pense pas que ce sera le comics de l’année car il y encore 6 mois à venir, mais pour l’instant en ce « début » d’année, c’est l’un des meilleurs comics que j’ai pu lire et surtout le meilleur et de loin All-New Marvel Now !

Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Sonia D
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *