BREAKING NEWS

Le nouveau génie !


bannière

Cela arrive très rarement, mais j’ai lu une quatrième de couverture et c’était celle de Genius! Tu te demandes pourquoi je ne lis jamais de quatrième de couverture ? Tout simplement car j’aime être surpris et découvrir de bout en bout un récit sans savoir à quoi m’attendre, seuls la couverture et le dessin au premier abord m’interpellent, puis viennent les noms derrière, mais une chose est sûre: Jamais! Oh grand jamais la quatrième de couverture!

Pourtant là ce fut le cas, et c’est belle et bien elle qui m’a poussé à prendre Genius, non pas pour son histoire, mais pour l’ambiance Ghetto qu’elle met en avant avec un récit qui est assez social au final.

Ce qu’il faut savoir avant de mettre à feu et à sang un quartier :

Destiny est née, a grandi et vit dans les ghettos pauvres de Los Angeles. Elle a vécu baignée dans une violence quotidienne, devant s’adapter constamment à des hordes de prédateurs de toutes sortes. Mais Destiny est aussi le plus grand stratège militaire de notre époque, du niveau d’un Alexandre le Grand, d’un Napoléon ou d’un Patton. Lorsqu’elle décide de faire sécession avec les États-Unis, qui peut la ramener à la raison ?

{Dans vos Librairies} ou {Amazon}

Scénario : Marc Bernardin / Adam Freeman
Dessins/Couleurs : Afua Richardson
Editeur : Delcourt
Collection : Contrebande
Sortie : 2016

Nous sommes assis sur un baril de poudre …

On va y revenir après mais si la partie graphique ne convainc pas, le récit mis en place dans Genius est vraiment bon selon moi. On part d’un postulat de base, très cliché sur le Ghetto: Guerre de Gang, Drogue, Intervention Policière, Racisme Blanc/Noir, … , et il est vrai que l’on retrouve cela un peu, pour autant, Genius c’est plus que cela, c’est un véritable récit social mettant un avant (et surtout au vu des actualités américaines de ces derniers temps) le racisme policier dans certains quartiers et les auteurs ici immergent complètement le lecteur!

genius-3Un baril de poudre qui tend à faire réfléchir le lecteur sur les inégalités sociales, sur le racisme, et bien d’autre chose, et si de prime abord Genius n’a l’air que d’un simple récit de Ghetto violent, il apporte beaucoup plus, comme également la manipulation d’un élite envers une population. Sans trop rentrer dans le détail pour ne pas spoiler, si les intentions de Destiny (notre héroïne) pour son quartier et pour la défense et l’oppression des Noirs dans ses quartiers est bonne et très louable, on a clairement à faire à  une personne supérieure dictant SES propres lois.

Mais Genius ce n’est pas que du récit Politico-Social, c’est également un récit très bien mené, plein de rebondissements et rempli d’action, un action détonante avec une héroïne remplie de charisme, un charisme même débordant tellement elle en a et cela fait réellement plaisir de voir un personnage féminin fort et bien écrit à l’instar de personnages comme Buffy et non pas comme tous ces personnages que l’on nous vend à outrance ces derniers temps.

Et il n’est pas loin d’exploser!

genius-4Si le récit est un baril de poudre, alors le dessin sera l’explosion et pas forcement dans le bon sens du terme! Si comme je l’ai expliqué au départ, j’ai lu la quatrième de couverture, c’est que ce comic m’intéressait pas forcement cependant, lors du feuilletage, les dessins ne passaient pas. Et en effet tout le long du tome, cela fut très compliqué avec un dessin trop numérique, et souvent inégal.

Et quand, je parle d’inégalité, c’est vraiment dans un ensemble car la colorisation est mi-figue / mi-raisin avec parfois une mise en avant totale lors d’une scène d’action et parfois quelque chose de très pauvre et c’est pareil pour les décors certains sont propres et détaillés, d’autres sont tous l’inverse, des maisons faites avec de mauvais logiciel d’architecture. genius-2Non malheureusement sur la partie graphique peu de choses vont selon moi, je savais que cela ne me plairait pas, mais je voulais tenter tout de même et le résultat est là, relativement explosif!

Cependant, je tenais à mettre une chose en avant: Le découpage. On est loin d’un J.H.Williams III par exemple hein, mais j’ai trouvé pourtant que sur Genius, il y avait de véritables bonnes idées, mettant en avant un personnage, un objet et le cadrage lors des scènes d’interventions du LAPD sont très immersives!

BOOM!!!

Histoire

Genius ne surprend pas à la base pourtant, c’est un véritable récit engagé contre le racisme et les inégalité sociales trop visibles ces derniers temps aux Etats-Unis. On a donc un récit qui est bien mené du début à la fin et qui ne laissera clairement pas indifférent!

Dessins

Malheureusement le dessin (trop) numérique fait perdre en saveur au récit et ne lui rend pas forcement hommage. Heureusement la colorisation aide grandement à la qualité graphique de Genius.

Général

Si la partie graphique à mon sens rabaisse l’ensemble de Genius, il faut admettre qu’elle colle au récit et quel récit! Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec cette sortie, et j’ai rudement bien aimé! Si la note est bonne, je laisse cette note en “alert” car que ce soit d’un point de vue visuel ou scénaristique Genius est relativement particulier et ne plaira clairement pas au plus grand nombre, pourtant que c’était cool!

Petite mention à la couverture et sa manette de Gamecube!

 Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Sonia D
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *