BREAKING NEWS

Promenons nous dans les bois!

Il me semble que vous commencez à avoir l’habitude en venant ici, nous parlons régulièrement des productions du Label 619! Pourquoi? Et bien la raison est très simple,. Non pas que les récits soient toujours les meilleurs,  ou qu’ils fassent un effet bœuf, mais plutôt pour varier le panorama comics en France, et les choix effectués sont généralement bons ou permettent au moins de satisfaire une clientèle assez large.

En effet, on pourrait parler par exemple de The Last Contract qui marche bien mais qui se voulait beaucoup trop classique et trop rapide pour permettre à l’histoire de se développer.  Bref, vous l’aurez compris ce n’est pas ce que nous avons préféré à contrario de production comme Enormous  ou encore Janitor!

Avant d’entrer dans les bois, ce qu’il faut savoir :

  • Fiche Technique

    Laney Griffin est prêt à tout pour sauver son fils atteint de leucémie. Ruiné par le coût du traitement, il se lance à la poursuite d’un tueur insaisissable dans l’espoir de toucher la récompense. Il n’aurait jamais imaginé qu’il se retrouverait confronté à une créature surnaturelle… Une rencontre qui va bouleverser sa vie et le forcer à faire face aux fantômes de son passé dans une course contre-la-montre mortelle.

    Scénario: Michael Moreci / Tim Daniel

    Dessin: Riley Rossmo / Colin Lorimer

    Editeur: Ankama Edition

    Colelction: Label 619

    Sortie: 2017

  • Ou l'acheter?

    Dans une Librairie

    Découvres des Librairies proche de chez toi!

    En VPC (Vente par Correspondance)

Loup y es-tu?

Le Label 619 est pour cette année 2017, abonné aux récits de Tim Daniel. Après les 2 tomes d’Enormous, voici venu le petit nouveau de l’auteur dans nos belles contrées, si Enormous se pose comme un récit post-apocalyptique croisant différentes références tout en développant son propre univers, ici on retombe dans du beaucoup plus classique. Avec la mise en avant d’un père voulant sauver son enfant et qui sera prêt à tout pour surmonter le problème financier, comme poursuivre à ses risques et périls un assassin … une créature surnaturelle plutôt, puisqu’en effet aucun homme n’est capable de rivaliser avec les prouesses de cette chose. Et notre chère figure paternelle par excellence se retrouvera vite confrontée à un loup-garou qu’il devra dompter.

Sans trop en dire, le récit est assez simple, on voit les choses arriver sans grande surprise, et à aucun moment on ne se retrouve à se dire: “oh putain je l’avais pas vu venir, trop bien“, Curse n’est pas de ce genre. Malgré tout il sait taper là ou ça fait mal, et je parle bien évidemment du rythme.  Tim Daniel sait mettre ce qu’il faut là où il faut pour que le lecteur ne se sente jamais ennuyé, et on prend un certain plaisir à suivre la situation du protagoniste.

Sans grandes astuces (exemple: retournement de situation), l’auteur arrive tout de même à mener sa barque et même rondement, puisque vous arrivez à la fin de ce thriller comme si vous étiez happé par son ambiance, et à mon sens c’est clairement ici que le scénario marche et non pas dans son ensemble général.

Mère grand, que tu as de grands yeux!

Et vos yeux ont intérêt à bien être enfoncés au fond de leur orbites car Riley Rossmo et Colin Lorimer font un travail dantesque à mon sens! Que ce soit dans l’histoire principale ou dans les flash-back rendant toujours ses lettres de noblesses à l’ambiance que les auteurs ont mis en place dans le scénario. Graphiquement les couleurs froides au possible permettent clairement une immersion en terre inconnue et mystique,  ainsi que de ressentir une tension palpable pendant la traque (et même après).  C’est encore une fois sur l’ambiance que le travail de malade des dessinateurs fait que l’on accroche à ce comic.

Notons également le changement de dessinateur pour la partie “présent” et la partie “flash-back” qui elle aussi est un véritable plus à mon sens, car les flash-back étant axés sur le loup-garou, on découvre un coup de crayon beaucoup plus trash, plus tranchant (au sens propre, comme figuré), plus sanglant, ce qui permet de se mettre dans le contexte d’un animal féroce n’étant là que pour tuer.

On trouve régulièrement ce genre de procédé pour accentuer une ambiance. Que ce soit les différences de dessinateurs pour deux époques, le choix des couleurs (primordial), cela ne marche pas toujours dans son ensemble. Alors que pour Curse, c’est tout l’inverse, rien n’a été laissé au hasard afin que le lecteur se laisse submerger graphiquement par ce que ce comic dégage (à condition d’apprécier bien évidemment ce genre là)

Le loup y était!

Histoire

On regrettera un ensemble trop banal pour véritablement vous dire que Curse est un récit dantesque de loup-garou, cependant, il réussi parfaitement à faire le boulot par une ambiance proche d’un thriller.

Tim Daniel, à contrario de Enormous, ne laisse pas de répit au lecteur, tout est très rapide afin de donner un rythme conséquent au scénario, et c’est ici que Curse marque clairement des points.

Dessins

Si la partie scénaristique n’est pas forcement au sommet de ce que l’on aurait espéré, c’est sur la partie graphique que Curse m’a plu au plus haut point!

Parmis les deux dessinateurs, je n’ai pas eu de préférence car l’ensemble est d’une grande cohérence et renforce l’ambiance du récit, mais aussi lui permet un développement.

Général

 

Ankama et son Label 619 s’amuse à diversifier le panorama du comic indépendant en France, non pas qu’il ne soit pas intense, mais le diversifie dans un sens, ou ils apportent des récits très tranchants. Et généralement pour ceux aimant  le Label 619, il faut le reconnaître, c’est clairement ce qui fait le charme de ces productions.

Aujourd’hui, avec Curse, le panorama est diversifié, il n’y a pas de souci là dessus, la ligne éditoriale du Label 619 est tenue, malheureusement si l’ensemble marche, on regrette encore une fois un scénario qui manque d’un petit quelque chose dans sa construction pour être ce genre de nouveau récit surnaturel! Malgré tout, revoir enfin des Loup-Garous, c’est tout de même super cool!

Mais il ne faut pas oublier la partie graphique, qui tue complètement!

 Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Fleur G / Marina V
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *