BREAKING NEWS

Silence … ça rend Fou!

Cette semaine dédiée à la fête païenne Samain qu’est Halloween, nous permets de mettre en avant un “nouvel éditeur” dans le mileu, puisqu’il s’agit de Mana Books qui se focalise sur des ouvrages en relation avec  le milieu vidéoludique, et quoi de mieux comme parution que Silent Hill, une sortie tombant à point nommé !

Bien évidemment, nous aurions pu parler de celui de Templesmith sorti chez chez Carabas, pourtant, il nous paraissait intéressant de mettre en avant le travail de Mana Books et surtout de présenter de l’inédit en France sur cette licence forte du Survival Horror!

Avant de se perdre dans le Brouillard, ce qu’il faut savoir :

  • Fiche Technique

    Une histoire d’horreur inédite, glaçante et psychologique, inscrite dans la licence à succès Silent Hill.

    Lorsque Jack Stanton, un tueur à gages surnommé ” le Chiot “, s’enfuit avec Jill, la femme de son patron, il s’attend évidemment à devenir une cible. mais il ne doute pas que les hommes de main de Finn Conway vont se lancer à sa poursuite. Jill et lui ne seront pas en sécurité très longtemps. Mais rien n’aurait pu le préparer à Silent Hill.

    En partant à la recherche de la jeune femme, kidnappée à proximité de ce lieu maudit, Jack se retrouve confronté aux monstres qui peuplent la ville : corps déformés, cadavres animés, loups sanguinaires… Pour survivre, il va devoir affronter une multitude de démons – à commencer par les siens. Et c’est sans compter l’ombre menaçante de Finn Conway qui se jette, revolver au poing, aux trousses des deux amants…

    Piégé entre les fantômes du passé et sa quête d’un futur rédempteur, Jack va devoir, avec l’aide de la jeune Sara, trouver en lui le courage de tenter de sauver Jill. Et pour finir, peut-être, lui-même.

    Scénario: Tom Waltz

    Dessin: Steph  Stamb

    Editeur: Mana Books

    Sortie: 2017

  • Ou l'acheter?

    Dans une Librairie

    Découvres des Librairies proche de chez toi!

    En VPC (Vente par Correspondance)

Silent Hill …

Les parutions en comics issu de jeux vidéos sont de plus en plus rares, la faute aux joueurs suivant peu ce format, aux lecteurs peu convaincus et même aux éditeurs et auteurs  faisant peu souvent des récits d’une grande qualité sur ce genre de parution. Malgré tout, il y a des parutions qui sortent clairement du lot et le Silent Hill du jour, on peut le dire d’entrée de jeu en fait clairement parti.

On retrouve tout ce qui fait cette licence de jeux vidéos, la ville, l’ambiance angoissante, les monstres (comme les nurses par exemple). On retrouve donc notre protagoniste dans cette histoire accompagnée de la femme de son boss avec qui il vient de partir. Malheureusement, ils vont tomber sur la ville qu’est Silent Hill et qui va raviver les choses les plus atroces qu’ils ont pu faire avant leur cavale.

L’avantage notable de ce comic Silent Hill, c’est de trouver en plus de l’ambiance général du jeux vidéo, l’aspect très psychologique qui ressort généralement des jeux, et en tant que fan de la licence, on ne peut qu’apprécier ce comic, qui respecte à mon sens totalement son format d’origine et a su, dans un nouveau récit, transporter la substantifique moelle de ce sait faire de mieux SIlent Hill. Le second avantage, c’est qu’il pourra permettre clairement aux néophytes de mettre un pied à l’étrier ou tout simplement de ce faire plaisir avec un bon récit.

Le seul bémol que l’on pourra peut être noter c’est cette alternance régulière et parfois pas facile à comprendre entre le présent et le passé des protagonistes, malgré tout c’est aussi ce qui permet de jouer sur l’aspect psychologique de la narration et de lui donner cette pâte qui sans cela en ferai difficilement un Silent Hill.

… dans le Brouillard!

Si l’aspect scénaristique est essentiel pour qu’un comic Silent Hill soit bon, son aspect graphique est d’autant plus essentiel. (que le fan du jeu vous confirmera). Et si comme je le disais plus haut, nous aurions pu parler du Silent Hill de Crabas car Templesmith est à mon sens le genre d’artiste parfait pour retransmettre  ce genre de ton, il fallait prendre un risque et il a été prit avec Redemption dont on parle aujourd’hui.

Une prise de risque qui au départ peut dérouter par un aspect numérique à souhait et qui même pourrait faire croire que l’on sort directement d’un jeu datant un peu, il faut avouer qu’au final on se prend à la chose, car la colorisation accentue clairement le côté sale, angoissant et sombre du jeu.

C’est avec cette colorisation croiser entre couleur chaude pour la partie “passé” et froide pour la partie “présent”, ainsi qu’avec ce tramage très brumeux  que Steph Tamb retransmet parfaitement l’ambiance du jeux éponyme et de plus permet à son scénariste de respecté comme il se doit le matériel originel.

Folie à Silent Hill!

Histoire

On est dans un récit plutôt basique en soit, ou beaucoup de chose se joue en rapport avec la psychologie et la folie des personnages, pourtant c’est la dessus que l’on peu juger réellement à mon sens un bon Silent Hill et Tom Waltz fait parfaitement le boulot à ce niveau afin de réunir à la fois néophytes et fans de la série.

Dessins

 

SI l’aspect “trop” numérique peut bloquer un peu au départ, il faut avouer que l’on se rend très rapidement compte qu’il est surtout là pour appuyer tant par son dessin, que sa colorisation une ambiance et cette ambiance c’est celle de Silent Hill, qu’on le veuille on non, le pari est clairement réussi. C’est sale et sombre, ce que l’on aime dans cette licence pour peu que l’on connaisse.

Général

J’avais un peu peur lors de cet achat car ce n’est pas toujours évident d’adapter certaines licences et je pense que Silent Hill en fait partie, tant sur un plan scénaristique de graphique et ici tout marche finalement.

Et c’est selon moi ce savant mélange qui fait de ce comic un très bon récit à la fois dans le genre Horreur qu’il représente, mais également dans l’adaptation de jeux vidéo en comic.

 Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Marina V / Fleur G
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *