BREAKING NEWS

TGS Springbreak 2017

bannière

L’hiver dernier, je vous racontais mon tout premier Toulouse Game Show, où j’avais passé une après-midi. J’avais très envie de découvrir l’édition printanière du TGS et cette fois, j’ai pu en profiter pleinement !

Retour sur ce qui m’a le plus marqué durant le week-end des  22 et 23 avril dernier…

     1.   TGS Comics

Alors que je n’avais pu faire qu’un rapide tour de ce stand en novembre, mon petit coeur a été comblé cette fois-ci. N’ayant jamais été en convention, hormis au TGS, j’ai donc particulièrement apprécié la rencontre avec de grands talents, d’autant plus que l’on était vraiment proche des artistes présents et discuter avec eux. Merci à la super équipe responsable du TGS Comics !

     2.   Les concerts du Neko Light Orchestra

Le Neko Light Orchestra est un orchestre hors du commun puisqu’ils nous jouent les plus grands thèmes de sagas cultes, comme Le Seigneur des Anneaux et Star Wars, des films de Miyazaki, ou encore de la série Doctor Who. Justement, j’avais loupé les “Echos de Gallifrey” au TGS 2016, qu’ils ont rejoué cette année : impossible pour moi de passer à côté ! J’ai également assisté au concert des “Echos d’une Galaxie Lointaine” et, grand fan de BO que je suis, c’était tout simplement magique !

     3.   Rencontre avec Davy Mourier

Parmi les nombreux invités du TGS Springbreak, j’avais spécialement envie de rencontrer Davy Mourier, dont j’apprécie beaucoup l’univers. J’ai pu lui faire dédicacer La Petite Mort, mais surtout j’ai pu discuter un peu avec lui, ce qui était un petit plaisir étant donné qu’il est vraiment sympathique et très drôle !

     4.   Les conférences avec les acteurs

Chris Rankin et Stanislav Ianevski

Cette année au TGS Springbreak étaient notamment invités deux acteurs de la saga Harry Potter : Chris Rankin (Percy Weasley) et Stanislav Ianevski (Viktor Krum) ainsi que Corin Nemec (Parker Lewis et Stargate SG-1) et Ingvild Deila (Rogue One). Je suis allé aux conférences, où il était possible de les voir “en vrai de vrai” et c’était très chouette ! Surtout, il s’agit de passer un moment avec eux, où certes il y a bien moins de proximité, mais qui n’est pas aussi furtif qu’une simple dédicace ou un photocall (tous deux payants…).

     5.   Quelques stands atypiques

Et bien sûr, pour terminer…
Le TGS, édition printanière ou hivernale, se définit aussi par tous ses stands ! Alors évidemment, certains sont très classiques, répétitifs et commerciaux et au final, on fait rapidement le tour. Malgré tout, il y a de très bons recoins qui tirent leur épingle du jeu. Mentions spéciales aux Grands Z’Enfants et leur collection de lego, sans oublier le retour du TARDIS (ouiii) ou bien l’iconique Trône de Fer !

Le Faucon Millenium des Grands Z’enfants

En bref, ce fut une superbe édition, que j’ai été ravi de découvrir. Encore merci à TGS Événements pour l’organisation de ce fabuleux week-end !

« »
1 Wonder Coms

    Estelle Lacoste

    18/05/2017 at 8 h 00 min

    Avis aux amateurs, Paul Renaud sera en dédicace le samedi 27 mai à partir de 15h00 au rayon Comics du magasin Gibert Joseph à Toulouse, avec en bonus un photocall animé par TGS Evenements et le stand Gourvy Comics de Noël Gourvennec, spécialiste du comics en V.O.
    Renseignements au 05 61 111 777 ou stl.evts@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *