BREAKING NEWS

Thumbprint

bannière

Thumbprint

Thumbprint est au départ une nouvelle de Joe Hill, vous savez ce Monsieur que vous avez découvert grâce à Locke & Key par exemple ou encore The Cape, un homme qui maîtrise admirablement le genre qu’est le Surnaturel / Fantastique et aujourd’hui, on revient avec une des dernières parutions françaises du scénariste chez Panini Comics. Les récits de Joe Hill vadrouillent entre deux éditeurs français : Panini Comics et Milady Graphics. Si Milady a permis à Joe Hill de se faire une renommée chez nous, Panini surfe sur la vague du fils de Stephen King puisqu’auparavant ils avaient publié Road Rage qui était, franchement de chez franchement vraiment très moyen voire pas loin du mauvais.

ThumbprintRoad Rage comportait 2 récits dont l’adaptation de Duel et, si l’ensemble graphique n’était pas si nul que ça (même si, voilà, voilà), on avait quelque chose qui allait super vite et sans vraiment rentrer dans le vif du sujet. Au final, un récit qui vendait du King et du Hill mais sans grande saveur.

Après cette mise en bouche, revenons-en à Thumbprint.

Thumbprint, c’est un récit qui quitte un peu le domaine de prédilection de Hill (le Fantastique) pour s’orienter plus vers du Thriller bien angoissant, et la question que l’on peut se poser est : est ce qu’il réussit son coup une fois de plus ? Et bien …

Faut pas déconner, vous le saurez en temps et en heure !

Ce qu’il faut savoir avant de laisser ton empreinte :

ThumbprintThumbprint : Mallory Grennan a commis de terribles actions lorsqu’elle travaillait à la prison d’Abu Ghraib. Aujourd’hui, elle quitte l’armée et rentre aux États Unis pour débuter une nouvelle vie. Mais les crimes passés se rappellent à elle. Ce qui a commencé dans le sang finira dans le sang !

 

{Dans vos Librairies} ou {Amazon}

Scénario : Jason Ciaramella (d’après un récit de Joe Hill)
Dessins :Voc Malhotra
Editeur :Panini Comics
Sortie : 2014

À qui est l’empreinte ?

Jason Ciaramella n’en n’est pas à son coup d’essai pour ce qui est d’adapter les nouvelles de Joe Hill puisqu’on lui doit déjà The Cape qui est moins intense niveau suspense qu’un Locke & Key par exemple. Encore une fois, à titre personnel, j’avais vraiment apprécié, mon seul regret était le rythme trop soutenu qui faisait que la lecture se dévorait et puis …, et puis …, bah voilà !

Et il faut l’avouer, on comprend pourquoi Ciaramella est recruté à chaque adaptation : en quelques pages, il arrive à garder la substantifique moelle du récit d’origine, on regrettera surement qu’il n’arrive pas à la magnifier, mais c’est sacrément agréable de voir un auteur qui sait mettre en avant le récit d’un autre. Et ce n’est pourtant pas toujours chose aisée ! En plus d’avoir une bonne adaptation (vous saurez pourquoi on sait que c’est une bonne adaptation après), on a un récit qui mène sa barque où il veut pour faire plonger le lecteur dans un vrai Thriller captivant, c’est peut-être un peu trop court, mais quel pied. On sent que Hill gamberge sacrément avant de nous pondre un récit et encore une fois, c’est réussi !

Thumbprint

Des indices visuels ?

Graphiquement, c’est assez inégal en fait ! Le visuel n’est pas ce qui m’attirait lors de l’achat. Il faut avouer qu’après avoir lu les séries précédemment citées, le nom de Hill était plus vendeur et lorsque je l’ai feuilleté pour la première fois, j’étais très loin d’être conquis. Mais il faut se faire violence pour voir vraiment les choses. Définir à quoi ressemble ce Comics est assez compliqué car simple d’aspect, très peu détaillé et se focalisant plus sur l’ombrage, en fait il faut l’avouer c’est plutôt vide dans son ensemble, mais je ne m’avancerais pas sur le fait qu’un trait plus fin, plus travaillé apporterait quelque chose à la narration.

ThumbprintCependant un dessin plus réaliste le ferait certainement, car on s’approche un peu du cartoon ici. Attention, on est loin d’un style cartoon à la Bruce Timm mais c’est très borderline et parfois ces artistes qui ont trop le cul entre deux chaises, ce n’est pas forcement génial car le lecteur ne sait plus sur quel pied danser. C’est que l’on ressent en lisant Thumbprint.

Relevé d’empreintes = OK !

Ça a été long, mais on arrive à vous dire pourquoi on sait que c’est une bonne adaptation et cela grâce au travail d’édition de Panini qui vous permet de lire dans un premier temps, le Comics Thumbprint puis de découvrir la nouvelle de Hill !Et c’est un réel bon point à souligner pour l’éditeur. On notera aussi qu’en bonus, on a également droit au tout premier récit de Hill, un bien pour un mal car c’est ultra rapide à lire et qui plus est pas forcément génial ! (mais il a le mérite d’être présent).

Malgré tout, l’impression d’avoir un gros volume pour pas grand chose en réel, car Thumbprint (comics) + Thumbprint (Roman)  + #j’aizappélenom (comics) ça fait beaucoup pour ceux qui voulaient simplement un bon comic-book. Après, pour les aficionados de Hill, il faut admettre que c’est un très bon ouvrage. Pourtant, on a l’impression que ce volume a été bourré, bien compacté car l’histoire de Thumbprint au départ était trop courte pour en faire un volume complet.

Il faut cependant avouer que lire ce Thumprint a été un bon moment de détente, mis en avant par un récit captivant qui sait où appuyer et quand appuyer. On n’en doutait pas avec les séries précédentes de l’auteur mais on n’est jamais à l’abri d’un loupé, et encore une fois Hill nous prouve que ce n’est pas pour tout de suite !

J’ai vraiment apprécié l’histoire de Thumbprint qui est peut-être un peu banale et a ce quelque chose de déjà vu, mais qui sait quoi faire, quand le faire, pour tenir en haleine le lecteur. Ce que je regrette fortement, c’est ce côté trop touffu du  format relié pour lui donner du volume et du cachet.

Résultat si l’histoire vendue au départ est bonne, relire sa version roman est intéressant pour voir les divergences mais pas nécessaire et l’histoire à la fin en bonus n’apporte rien sur quoi que ce soit !

Ecrit par: Robin M
Mise en page par: Robin M
Corrigé par: Phoenix Noire
Comics Ovore le site qui dévore les plan … comic-book
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *